©Idelux

Mise en service de la station d’épuration de l’Eisch ! 20/05/2021

Ce 17 mai 2021 marque un pas supplémentaire dans le projet transfrontalier de la construction et de la gestion des ouvrages d’épuration à réaliser sur le cours de l’Eisch Amont. La nouvelle station d’épuration construite à Steinfort, d’une capacité de 15 600 équivalents-habitants, est mise en service.

 

Première étape : épuration des eaux de Steinfort

Construite à la limite de la Belgique et du Grand-Duché de Luxembourg, et desservie par un réseau de collecte de plusieurs kilomètres, cette grande station d’épuration permettra d’améliorer significativement la qualité des eaux de l’Eisch et, en aval, la qualité des eaux de la Moselle.

La dernière phase du chantier débute et consiste à mettre la station d’épuration en fonctionnement. Depuis ce 17 mai 2021, la station est alimentée en continu par les eaux usées provenant de Hagen, Kahler, Kleinbettingen et Steinfort (débit de pointe maximum : 275 m³/h). Cela correspond à la moitié de la charge nominale acceptée par la station. Ces eaux usées y sont acheminées via un nouveau collecteur (le collecteur Nord) depuis l’ancienne station d’épuration de Steinfort qui, devenue trop petite, sera prochainement mise hors service.

Les eaux usées de Fingig, Clemency et Grass seront quant à elles acheminées vers la station en août prochain avec la mise en service du collecteur Sud. L’étude des projets de raccordement des eaux usées de Sélange, Barnich, Autelbas, Sterpenich et du Rosenberg, dans le collecteur Sud, est également en cours.

 

Une phase de sécurisation indispensable

Cette mise en service, qui durera 5 mois, permet de s’assurer du fonctionnement optimal de la station. Elle sert à réaliser les derniers réglages, à tester les ouvrages et à vérifier que la station traite correctement les eaux usées et respecte les normes de rejet de l’eau épurée dans l’Eisch. Située en territoire belge, la station d’épuration, après la réception des travaux, sera exploitée par l’intercommunale IDELUX Eau.

 

Un financement européen important

L’investissement total (station d’épuration et collecteurs transfrontaliers) de 17,6 millions d’euros bénéficie des fonds FEDER dans le cadre du programme Interreg Grande Région pour un montant de plus de 6,5 millions d’euros.

Ce projet, porté par  la SPGE, IDELUX Eau et le SIDERO, est un bel exemple de partenariat transfrontalier réussi au bénéfice de l’environnement.