• Le Giant Magellan Telescop, en abrégé GMT: pour donner une idée de sa taille, regardez les petits bonhommes en bas à gauche de l'image ! - © GMTO

La société Amos va participer au projet de téléscope géant GMT22/01/2018

C'est un contrat hors norme que la société liégeoise Amos vient de décrocher, auprès de l'industriel allemand MT Mechatronics: elle intègre l'un des deux groupes mis en concurrence pour concevoir un téléscope d'une nouvelle génération, un télescope géant qui doit se construire dans un observatoire chilien.

Les chiffres donnent le vertige: il s'agit de dessiner une structure, une "monture", de 1400 tonnes, pour supporter sept miroirs de plus de huit mètres de diamètres qui doivent s'ajuster avec une précision inférieure au millimètres. Ce projet, dirigé par une association internationale d'une dizaine d'universités et d'instituts de recherche, doit permettre d'obtenir des images de plus en plus précises d'objets à des distances de plus en plus lointaines, à plus de dix milliards d'années lumière. C'est une manière de regarder, en remontant le temps, au plus près des origines de l'univers. C'est surtout une façon, avec un "piqué d'image" jusqu'ici inégalé, d'étudier des exoplanètes, des planètes en dehors du système solaire, dont la taille, la chaleur, et l'atmosphère ont pu permettre le développement d'une forme de vie...

C'est un enjeu qui passionne tous les astronomes. Pour la société Amos et sa centaine d'employés hautement qualifiés dans des technologies de pointe, participer à cette aventure constitue une référence. C'est la reconnaissance du savoir-faire optomécanique liégeois. La mise en service du téléscope est prévue dans cinq ans.

 

Source: www.rtbf.be 22/01/2018