Invest à Liège : Eurogentec va créer 40 emplois22/01/2018

Reprise par le japonais Kaneka en 2010, la société liégeoise Eurogentec investit une quarantaine de millions d'euros pour agrandir ses installations. Avec à la clé la création de 40 emplois.

La biotech Eurogentec, située au coeur du parc scientifique du Sart Tilman à Seraing, a procédé ce mardi à la pose de la première pierre d'un nouveau bâtiment de 3.600 m2 qui va lui permettre d'augmenter considérablement ses capacités de production. Un investissement d'une quarantaine de millions d'euros qui va déboucher à terme sur l'engagement de 40 nouveaux collaborateurs.

Reprise par le japonais Kaneka en 2010, Eurogentec est une CMO (contract manufacturing organisation) spécialisée dans les produits et services dans les domaines de la génomique et de la protéomique, ainsi que dans le secteur des bio-médicaments et vaccins.

Le développement annoncé mardi va permettre de doubler la superficie totale de ses installations pour atteindre près de 10.000 m2. La nouvelle zone de production  à construire sera adjacente à l'un des deux bâtiments actuels de l'entreprise, qui avait déjà été agrandi. L'ensemble sera par ailleurs relié à un autre bâtiment voisin -l'ancien siège de la société EVS- acquis par Eurogentec. Une augmentation des surfaces qui reflète bien la croissance continue de l'entreprise.  La société a déjà engagé une cinquantaine de nouveaux collaborateurs ces dernières années, a annoncé Lieven Janssens, exécutive vice-président d'Eurogentec, pour atteindre le chiffre d'environ 300 emplois à Liège.

Cet investissement va également permettre à Eurogentec, qui est actuellement limitée aux phases 1 et 2 d'essais cliniques pour la production de molécules biopharmaceutiques, de développer la phase 3, offrant ainsi une plus grande capacité de fermentation pour produire jusqu'à 500.000 doses de vaccin par lot.

Eurogentec veut également profiter de cette importante avancée pour devenir à termes le premier fournisseur mondial d'outils pour la thérapie génique, a précisé  Lieven Janssens. L'entreprise sérésienne est entrée récemment dans le secteur des oligonucléotides thérapeutiques et de l'ARN messanger, utilisés pour traiter les cancers, les maladies génétiques ou encore le VIH. Elle espère là aussi occuper rapidement la position de leader sur ces deux marchés. Grâce à cet important investissement, Eurogentec mise sur une multiplication par trois de son chiffre d'affaires.

L'ex-spin off s'érige donc en pôle biopharmaceutique de son propriétaire japonais, actif dans les polymères, la fermentation et l'électronique. En Belgique, le groupe possède des unités de production de polymères à Westerloo-Oevel, en Campine anversoise.

Source : L'Echo 16/01/2018